Le renouveau, 21.12.2012 - Publications de Mme Wörler - Therapiezentrum Cabinet Wörler

Direkt zum Seiteninhalt

Hauptmenü:

Le renouveau, 21.12.2012

Herausgegeben von Wörler Violette / Siderov Ognyan in Environnement · 14/9/2011 11:10:31

Le texte qui suis est un résumé de ce qui a été dit par Mme Wörler le 31.03.2011, rédigé par Siderov Ognyan puis relu et approuvé par Mme Wörler avant sa publication, certains de ses propos ont été simplement repris et corrigés, d’autres ont dû être réécris et abrégés afin de faciliter la lecture du texte.

Ci dessus se trouve une petite statistique chiffrée, si vous la regardez vous verrez une part des plus importantes catastrophes naturelles qui ont eu lieu entre 2004 et 2010. Vous remarquerez que les plus grandes catastrophes naturelles chaque année sont entre 116 et 142. Je ne parle pas des petites catastrophes naturelles qui arrivent presque chaque mois, chaque semaine, chaque jour sur notre planète (notre planète, mais qu’est ce qu’on fait pour elle pour s’octroyer le droit de l’appeler ainsi...).

Personnellement, quand je regarde de plus près ces statistiques, je trouve qu’il n’y a pas de quoi pleurer mais plutôt de quoi hurler, car en fin de compte qu’on veuille ou non le voir, on ne passe pas vraiment pour des êtres intelligents et évolués. Je ne sais pas comment vous voyez la situation, mais je sais comment moi je la vois et je suis la pour vous l’expliquer. L’information que j’ai reçu est simple, on devrait même l’écrire partout en grand : nous n’avons guère plus de 18 mois pour changer quelque chose sur cette planète. Si nous ne nous prenons pas en mains durant ces 18 mois restants, que nous ne cessions pas de penser en « moi » pour commencer à penser en « nous » cela n’ira pas plus loin, dans ce cas d’ici 25 ans il m’y aura plus de vie sur cette Terre, plus de Homo Sapiens, plus rien, si nous ne commençons pas à changer notre façon de penser. Je m’excuse si je suis trop directe et voir un peu agressive dans ces propos, mais nous n’avons vraiment plus beaucoup de temps alors j’ai décidé de faire abstraction ici, de la diplomatie que j’ai développé ces 30 dernières années pour m’exprimer avec des mots simples et clair.

Commençons avec le commencement, imaginez vous que nous soyons le 21 décembre 2012, la situation ne sera pas sympathique à ce moment la sur la Terre. Pourquoi ? En premier par ce que l’inflation qui a commencé en 2000 ne cesse d’augmenter chaque année pour devenir des plus graves. Je vais vous donner un petit exemple : en l’an 2000 l’été, le gramme d’or pur coûtait entre 21 et 22€, nous sommes maintenant en 2011, pour le moment le gramme d’or coûte entre 30 et 38€ selon la bourse. L’or a toujours été pour nous les êtres humains un élément stable et sûr, sur lequel s’appuyer s’il y a un problème, une guerre ou une inflation, chacun se mets à acheter de l’or. Nous sommes à l’heure actuelle exactement dans la même situation et tout le monde se mets à acheter de l’or. Moi même je dis à tout le monde « si vous avez les moyens, ne conservez pas de billets, pas d’actions, ne jouez pas à la bourse et au lieu de ça achetez vos terrains, vos maisons et si vous le pouvez, de l’or ». Je m’attends à ce qu’au mois de décembre 2012 la valeur de l’or soit multipliée par 10. L’inflation a été gérable jusqu’à présent, dans les 10 dernières années nous avons pu plus ou moins eu de la marge. Mais maintenant nous ne l’avons plus, à présent cela vas être plus dur, je vais vous dire pourquoi. Nous savons tous ce qui est arrivé au Japon, nous savons tous aussi que ce n’est que le commencement : nous ne sommes pas encore prêts à travailler, avec de telles forces telles les neutrons et protons, et nous n’avons aucun contrôle réel sur ces forces, nous pensons l’avoir mais nous ne l’avons pas car nous n’en avions pas encore fait l’expérience. Or l’humanité n’apprends qu’à travers l’expérience. Nous ne pouvons pas les prévoir, nous ne pouvons pas les contrer, nous laissons tout « dans la main de Dieu », certains diront ou au hasard d’autres penseraient. Cela est déjà évident, sur les côtes américaines on détecte déjà par endroits des pics de radioactivité 4 - 5 fois plus importants que la normale dans l’eau. De plus on ne sait jamais ce qui peut arriver avec le vent, un moment il est à 40 km, après le voila à 150 km... le réacteur quand à lui n’a pas fini « son travail » il continue et continuera encore un certain temps à « rejeter de la mort », c’est vraiment l’image que j’aimerais que vous en ayez.

Voyez – vous, je pensais que nous les êtres humains étions très intelligents, un peu plus intelligents que ce que nous avions prouvé jusqu’à présent, je pensais que si une catastrophe comme celle – ci venait à arriver, tout le monde dirait « d’accord, maintenant ça suffit », qu’on arrêterait d’expérimenter et que finalement à terme il n’y aurait plus de réacteurs nucléaires. Mais non, nous avons décidé de continuer, nous avons encore pris ça pour un jeu politique et au lieu de comprendre que nous devons complètement arrêter de jouer avec ces « pouvoirs » qui en principe ne sont même pas des « pouvoir » puisqu’ on ne peut l’appeler ainsi que lorsqu’ on le comprends. Or nous ne comprenons même pas la moitié de ce que nous faisons avec. Maintenant il faut aussi comprendre que sur cette voie, d’autres explosions du même types nous attendent, moi personnellement je m’attends à ce qu’il y en ai encore au moins 4 ou 5 d’ici décembre 2012, c’est l’information que j’ai reçu. Cela n’arrivera pas seul, mais ça peut arriver de toutes les façons possibles que ce soit des séismes, des tsunamis, des irruptions volcaniques etc... et il faut s’attendre à ce que ce soit accompagné de bien d’autres catastrophes partout dans le monde, nous n’en sommes qu’au prélude.

La seule façon de changer le cours des choses c’est comme je l’ai dit plus tôt, cesser de penser en « moi » (« qu’est ce que je veux, qu’est ce que je vois, qu’est ce que je peux faire ? ») et commencer à penser en « nous » (« qu’est ce que nous voulons, qu’est ce que nous voyons, que pouvons nous faire ? »). Nous n’avons pas le choix si nous voulons continuer à exister sous cette forme, sur cette Terre nous devons changer cela rapidement. Cela ne veut pas cependant dire que la vie vas aussi vite être balayée de cette Terre, cela veut dire que depuis déjà plus de 10 ans a commencé une sélection. Je n’ai pas pu effectuer en plus une recherche détaillée à vous fournir sur les maladies dans le monde, mais d’après ma propre statistique, dans les 20 dernières années plus de 400 nouvelles maladies sont apparues. Naturellement on peut de suite parler d’évolution, de pollution de l’air, de micro ondes, de tout et n’importe quoi sauf bien sûr de nous même, nous on ne sera jamais responsables. C’est pourquoi a commencé cette sélection sur quel individu peut, en fonction de sa façon de penser, de son mode de vie, de sa vision sur la vie, quel individu peut se changer  suffisamment de façon à avoir une nouvelle place sur cette Terre et avoir ainsi la possibilité de rester. C’est la raison principale pour laquelle de plus en plus de maladies apparaissent et que la Terre a perdu autant de ses enfants dans les 10 dernières années.

Mais qu’est ce que ça veut dire ça exactement, de changer et d’être différent, en premier ça commence avec la pensée positive, vous me connaissez tous et vous connaissez mon opinion la dessus, vous devez vous réjouir si vous êtes en vie et en bonne santé aujourd’hui car cela signifie que votre pensée positive est dominante (plus de 50%). Si je puis le dire comme ça... dans cet univers il existe un code, pour tout et pour tous, sans importance de savoir sur quelle planète ou pour quel individu, il s’applique à tous. Ce code est immuable, il ne peut être changé et reste pour toujours. Ce code est en quelque sorte comme un ordinateur, il reçoit l’information, telle qu’elle est, positive ou négative cela n’a pas d’importance, de chaque être vivant, du plus petit au plus grand, et tente de la retravailler de façon à ce que la vie puisse continuer à évoluer toujours davatage, afin de venir en aide à chacun. Nous avons différents noms pour ce code, nous pouvons l’appeler Dieu, les chroniques d’Arkasha, la force cosmique universelle, la force divine... mais en principe ce code est la création de la vie elle même, c’est nous tous qui le créons, pas seulement sur cette Terre mais la vie dans tout l’univers. La chose fondamentale que nous pouvons faire pour poursuivre par nous même si nous voulons continuer à exister en tant qu’êtres humains, c’est rechercher au plus profond de nous même le lien avec ce code et le rétablir. C’est ce que certains appelleraient « retrouver la foi ».

Revenons un peu en arrière maintenant, que vas –t – il nous arriver si nous ne parvenons pas à changer ? Je m’attends déjà à ce qu’autour de l’été de 2013 il y a un très gros problème au niveau de toutes les bourses, automatiquement quand l’une en a un les autres suivent, un crash boursier mondial en d’autres termes. Dans une situation comme ça, pour les gens qui ont eu la chance de pouvoir acheter de l’or, des diamants, de l’argent, des logements, des terrains peuvent plus ou moins bien s’en sortir. Ceux qui ont des crédits pour des logements, des maisons auront un avantage, pas dans tous les pays mais ceux comme la France qui sont un peu plus « sociaux » il y a toujours un « plafond » sur le taux de crédit, limitant ce que la banque prélève. Pour les autres pays notamment comme la Suisse, si j’étais à votre place je réviserais bien tous les contrats car il existe beaucoup de pays dans lesquels il n’y a simplement pas de plafond et donc il y a un risque de tout perdre si on a rien d’autre de côté. A partir de la, il faut s’attendre à ce que la crise augmente d’intensité, il faut s’attendre à des pénuries, à une augmentation de la criminalité, des vols et des agressions dues aux soudaines vagues de nourriture, d’essence.... il faut aussi s’attendre à ce qu’il y ait des coupures de l’eau courante et de l’électricité. Mais pourquoi faut – il s’attendre à tout cela, vous demandez vous sans doute ? C’est à cause de la façon en « domino » avec laquelle notre société a été construite sur le plan mondial. Tout ou presque est centralisé et l’économie de certaines nations toutes entières dépends de celles des autres, tandis que ces autres nations dépendent des 1eres pour certaines voire toutes leurs matières premières... Si maintenant l’un ou l’autre cessait de fonctionner, cela provoquerait un effet « domino » qui au bout du compte mettra à terre l’économie et par la même, la production mondiale. On peut déjà observer cela à plus petite échelle dans les pays du tiers monde ou certains pays en voie de développement, dans lesquels faute de moyens souvent des villes entières sont privées par moments d’eau, de produits alimentaires, d’essence, d’électricité car trop « soumises » aux conditions météo.

Pour en revenir aux causes, n’oublions pas  qu’il y a sur cette Terre plus de 5000 personnes qui sont soit millionnaires soit milliardaires. Dans tous les pays développés nous sommes devenus des sociétés de consommateurs, nous n’avons plus de respect de grand chose... par exemple pour nous ce n’est pas un problème de jeter une salade, pour les grands établissements ce n’est pas non plus un problème de jeter 20 ou 30 petits – pains ou produits alimentaires issus du jour même, ou encore d’abandonner son assiette au restaurant à moitié pleine pour qu’elle soit jetée alors qu’il est si facile de l’emporter et la finir le soir ou le lendemain... Certains pourraient dire que c’est une question d’éducation, d’habitude, de moeurs... mais cela n’est pas une excuse valable. Cela reviendrait à dire que comme un robot je me laisse guider par ce qu’on m’a appris, ce qui m’entoure plutôt que chercher à comprendre par moi même. Nous devons vraiment oublier un moment le « de quoi j’ai besoin ? » et penser plutôt en « qu’est ce que je peux faire ».

Entre 2013 et 2017, l’humanité pourra survivre surtout dans des petits villages. Les grandes villes, les métropoles seront abandonnées, désertées dans les 20 - 25 ans à venir car las bas nous ne pouvons rien recommencer, on ne peut y produire de la nourriture. A partir de la (entre 2015 – 2017) vont commencer à apparaître dans les grandes villes, les bandes organisées qui afin de survivre, vont commencer à chercher de la nourriture et de l’eau en dehors des villes par tous les moyens. C’est la que vont commencer à se manifester les « guides », des gens aux personnalités fortes qui ont le talent et la sagesse nécessaire afin de guider l’humanité sur une nouvelle voie. Ce ne seront plus des politiciens tels qu’on les vois pour le moment, cette idée même de la politique telle qu’on l’a à présent est à bannir, mais des gens comme tout le monde qui savent prendre le recul nécessaire afin de guider l’humanité et l’amener à survivre. Il est aussi primordial de comprendre que si tout cela finis par arriver, afin de survivre l’humanité devra pour la 1ere fois s’unir. Cela signifie que si par exemple l’une de ces bandes arrivait dans votre village en 2016, au lieu de prendre les fusils pour essayer de les chasser par ce que c’est VOS légumes, VOS récoltes etc... il faut chercher à les intégrer, les aider, leur indiquer la voie afin qu’au lieu de chercher de quoi manger partout, ils puissent eux même apprendre comment produire ce dont ils ont besoin. C’est la l’un des plus grand fléau dans la société d’aujourd’hui, la centralisation de toutes les productions. Aujourd’hui que ce soit les produits laitiers, les viandes (bien que celles – ci soient à arrêter dans l’avenir) ou les fruits/légumes, aujourd’hui tout est centralisé et moins d’une personne sur cent a ne serait ce qu’une idée de ce que cela signifie cultiver ses tomates, semer, travailler la terre etc... En d’autres termes telle qu’elle est, si l’humanité venait à être touchée par une grande série de désastres, comme cela risque d’arriver, même s’il y a la base de nombreux survivants, ceux – ci seraient incapables de subvenir à leurs besoins car ignorant totalement comment produire de la nourriture.

Il est important que tout le monde finisse par comprendre un point : il faut arrêter de se dire que si une telle « apocalypse » devait arriver, il faut attendre l’arrivée d’un sauveur, d’une armée d’archanges ou quoi que ce soit d’autre du genre. Ceux qui sont à même de nous sauver ne sont nuls autres que nous même, tout comme nous nous sommes menés au bord de la destruction, nous pouvons aussi changer de voie et prévenir tout ce que nous sommes en train de provoquer. Comment s’y prendre certains demanderaient ; commencez déjà par revoir votre façon de penser. Commencez par penser de façon plus positive, montrez vous plus tolérants envers ceux qui vous provoquent volontairement ou non, cherchez à voir une vue d’ensemble sur un problème, plutôt qu’une vue à la première personne. De la petit à petit au fur et à mesure que vous y parviendrez, votre façon de voir le monde qui vous entoure vas d’elle même évoluer, puis plus il y aura de gens qui suivront cette voie et plus l’humanité en elle même s’améliora, faisant barrage à l’individualisme qui nous caractérise aujourd’hui et nous menant par la même vers un avenir meilleur.

Certaines personnes se demanderont sans doute, sur les 6 milliards d’êtres humains d’aujourd’hui, combien survivraient si cette série de crise se poursuit et que la société moderne d’aujourd’hui s’écroule. A l’heure actuelle l’estimation que je reçoit comme information est d’environs 250 000 – 500 000 de survivants en tout. Cela semble faible et est sans doute difficilement croyable, mais repensez à ce que je dis plus haut et imaginez vous que les pays les plus « moteurs » de notre société finissent par s’écrouler... Il y a 10 ans de cela, lorsque je me suis permise pour la première fois dans les années 90 de regarder dans l’avenir de la Terre suite à la catastrophe de Tchernobyl, j’ai vu que vers 2020 – 2025 il n’y avait plus nulle vie sur la planète, elle était un monde mort. Tendis qu’aujourd’hui quand je regarde, je reçoit cette information de 250 000 – 500 000 survivants, si en 10 ans nous avons pu progresser au point d’empêcher la fin de toute vie sur cette Terre, alors en ces 18 mois restants nous pouvons faire d’autant plus grâce à l’éveil des consciences et en préserver d’autant plus si ce n’est tous. Gardez à l’esprit que ce qu’on vois aujourd’hui n’arrivera que si les choses se poursuivent dans la voie actuelle, si l’humanité s’éveille d’autant plus encore face à ses erreurs, alors d’autant plus de désastres pourront être évités.

On m’a posé la question de savoir si travailler avec l’anti-matière n’est pas plus sûr que le nucléaire et à cela je réponds que non, c’est encore pire. L’humanité peine déjà avec le nucléaire, ce serait encore bien pire avec l’anti-matière, il faut s’attendre à des catastrophes bien pire encore. Pour un bioénergéticien, travailler avec de l’anti-matière ça reviens à pénétrer dans d’autres dimensions et l’humanité est encore très loin d’avoir atteint le niveau de compétences requis pour commencer ce genre d’expériences.

Dans les années 60, un certain nombre de personnes qui appartenaient au mouvement « New Age » pensaient que nous venions d’entrer dans l’ère du Verseau mais ce n’est pas encore le cas. Ces personnes ont confondu un certain nombre de choses et bien que nous soyons très porche de l’ère du Verseau nous n’y sommes pas encore, nous sommes toujours dans l’ère des Poissons. En pratique passer dans l’ère du Verseau reviens à dire que nous sommes entrés dans la 4eme dimension, or ce n’est pas le cas et on en est encor loin. Être dans la 4eme dimension, cela veut dire travailler avec la télépathie, cela veut dire qu’il n’y a plus de vol, plus de mensonge, plus de tromperie etc... de plus atteindre la 4eme dimension signifie aussi que l’humanité aura suffisamment évolué pour ne plus s’entretuer, ne plus piétiner les autres formes de vie sur la planète et ne plus laisser ses semblables mourir de faim. Je peux vous donner un exemple simple, il y a 12aines d’années toutes les 3 minutes, statistiquement parlant, un enfant mourrait de faim. Aujourd’hui en 2011 un enfant meurt de faim toutes les 3 secondes ! Comment dans de telles circonstances pourrions nous être dans la 4eme dimension ?

Néanmoins, il est vrai que nous nous en rapprochons de plus en plus et c’est bien pour cela aussi que nous n’avons plus beaucoup de temps pour nous y préparer. Au bout du compte seuls ceux qui seront prêts le moment venu pourront poursuivre leur évolution avec la Terre dans la 4eme dimension. Pour tous les autres il faudra poursuivre le cycle de réincarnations sur d’autres mondes qui sont, comme la Terre actuellement, à la 3eme dimension et ce jusqu’à ce qu’ils soient prêts à leur tour à atteindre la 4eme.

Je l’ai déjà dit à certains, depuis déjà plusieurs mois j’ai commencé à rassembler, à l’aide de la méditation, les esprits des personnes avec qui je travaille dans un cercle énergétique tous les soirs entre 22h et minuit. Ce afin de donner un coup de main, d’envoyer de l’énergie positive à tous ceux qui ne sont pas encore prêts pour les aider un peu à s’orienter. Il n’est pas difficile d’y participer, il suffit de se concentrer un peu et la plupart des gens sont capables d’y parvenir tout en continuant ce qu’ils étaient en train de faire. Il ne s’agit pas de s’asseoir deux heures en fixant une bougie, il y a 2 ou 3000 ans nous avions le temps de faire ça mais plus maintenant, à présent je m’y prends en me concentrant sur des personnes que je connais, je les « prends » dans ma tête et je forme mon cercle avec. Cela me prends quelques minutes à commencer mais par la suite je peux faire autre chose sans que cela ne m’entrave, et ça peut se faire avec 5 comme avec 20 personnes. Pour vous expliquer son fonctionnement de façon plus compréhensible : il existe sur cette Terre, entre tous les êtres humains une sorte de « toile », un réseau pour être plus précis, qui n’est pas actif pour le moment. Avec cette méthode, nous l’activons partiellement afin d’obtenir cette « connexion » entre les gens. Ce réseau n’est pleinement actif que dans la 4eme dimension car c’est à travers lui que se fait la télépathie. On pourrait donc dire que cette méthode, ce cercle énergétique, est le premier pas vers la télépathie. Pensez à ce qui arrivera si la Terre venait à subir une inversion de pôles.... plus de satellites, plus de réseaux, plus d’électronique en elle même.... comment ferions nous pour communiquer ?

Parlons en justement de l’inversion polaire, depuis les années 90 déjà le champ magnétique terrestre a commencé à changer. Avec le temps même la communauté scientifique d’aujourd’hui reconnaît constater des changements récurrents dans le champ magnétique qui l’altèrent de plus en plus. Dans les années qui viennent, si le pire scénario venait à se produire, ces altérations du champ magnétique vont créer une importante série de perturbations, qui elles même vont se traduire par un très grand nombre de catastrophes naturelles, à tel point que la Terre elle même pourrait avoir l’allure d’un petit Soleil vue de l’extérieur. Durant cette période la, on pourra dire que la Terre tente de se sauver elle même, et dans sa position actuelle, son seul recours est de se « retourner », d’inverser la polarité ainsi le pôle Nord deviendra le Sud et vice versa. Cependant elle ne peut faire cela seule, en effet une importante perturbation extérieure est nécessaire pour déclencher le processus et dans le cas présent cette perturbation peut être provoquée par une éruption solaire. Il est important de noter qu’à partir du moment ou cela se produira, toute notre technologie sera bonne à jeter, et de la si nous voulons communiquer nous serons forcés de faire appel à la télépathie.

Pouvons nous encore empêcher tout cela ? Bien sûr que nous le pouvons, nous avons encore 18 mois devant nous pour entamer un véritable changement digne de ce nom, puis d’après ce que moi je vois, nous avons encore au delà de ces 18 mois, 25 ans pour mener à terme ce changement afin d’empêcher que cette série de catastrophes ne se produise. Imaginez vous : d’ici à 18 mois sur la Terre il n’y a plus de guerre, il n’y a plus de mensonges, tout le monde est honnête... déjà avec un changement comme celui – ci, même le Soleil pourrait changer son opinion et ne pas provoquer d’éruption. Par ce que c’est ce que nous refusons de voir aujourd’hui, tous ces malheurs qui s’abattent sur l’humanité c’est nous et nous seul qui en sommes responsables, à court, moyen ou long terme, de manière directe ou indirecte l’humanité est seule responsable de ses actes et des horreurs que ceux – ci ont pu engendrer.

Les personnes de type cartésienne vont réagir en disant que l’humanité est bien responsable de certaines choses (comme construire sur des sites sismiques par exemple) mais n’a aucun contrôle sur d’autres (le mouvement des plaques tectoniques par exemple). Or ces personnes ne réalisent pas le lien qui unis la vie sur cette Terre. Ces personnes ne réalisent pas qu’à travers notre seule façon de penser nous pouvons influencer sur tout et ce sans même mentionner nos actes. Car déjà notre façon de penser n’est pas des plus brillantes dominée qu’elle est par l’égocentrisme mais nos actes sont encore bien pire eux. Seulement dans les 30 dernières années, prés de 25 000 espèces différentes de végétaux ou de plantes ont disparu à cause de nous. A cela s’ajoute de plus les 35 000 espèces d’animaux, d’insectes ou de micro organisme dont la disparition est tout autant de notre responsabilité. Comment dans ces conditions ne provoquerions nous pas la colère de la Terre et de la nature elle même ? Dans les années 60 rien qu’en Arizona (USA) près de 800 expériences d’explosions nucléaires étaient réalisées par an, quel être pourrait accepter que l’on lui fasse subir cela ? Dans ce domaine la Terre n’est pas différente, c’est seulement nous qui refusons de la voir ainsi.

On peut aussi expliquer cela brièvement en prenant les dinosaures en exemple : la Terre avait la aussi une forme de vie dominante, seulement la encore l’évolution de cette espèce n’était pas celle dont la Terre avait besoin. Qu’a-t-elle fait ? Elle a fait une « demande » auprès de l’univers pour avoir une comète (ou un météore) qui vas venir « réinitialiser » l’écosystème et de la une nouvelle évolution vas pouvoir débuter. C’est aussi à peu près à ce stade la que nous sommes nous même arrivés, si nous poursuivons ainsi elle fera appel au Soleil pour provoquer une grosse éruption qui vas brusquement balayer la quasi totalité de la vie sur Terre et par la même entamer l’inversion polaire, mais laissant néanmoins une chance à l’humanité de survivre sous Terre et retenter de se reconstruite par la suite. Dans ce cas la seule chance de survivre serait soit de se cacher dans les stations de métro en ville soit les tunnels sous les montagnes ou encore des grottes en profondeur dans les montagnes, l’important étant de se rendre en profondeur sous terre. Durant les 30-40 jours durant lesquels aura lieu l’inversion, la vie à la surface sera impossible. Comme je l’ai dis au début, au stade actuel la Terre n’en est plus à pleurer elle en est à hurler, on peut interpréter les évènements récents (notamment les grosses catastrophes des dernières années) comme si elle nous disait « maintenant soit vous arrêtez, soit je n’ai plus besoin de vous ! ».

Si vous avez jeté un oeil aux statistiques disponibles, vous vous êtes vite rendu compte que l’essentiel des catastrophes majeures se produisent en Amérique, Asie ou encore Afrique. Ici en Europe on peut tout de même dire que pour l’instant nous avons eu pas mal de chance. Selon vous, pourquoi ? Vous êtes vous déjà rendu compte essentiellement quel genre de personnes quittent l’Europe pour s’installer vers ces continents ? Si on regarde un peu dans l’histoire, on sait qu’un grand nombre de criminels de guerre de toutes sortes s’y cachent, que ce soit depuis la 2nde guerre mondiale ou après. On sait aussi que c’est surtout dans ces continents la que sont produites toutes sortes de drogues, de produits illicites ou de contrebande. Et c’est également dans ces continents que naissent ou s’installent les grandes « machines à faire de l’argent » qui exploitent sans scrupules l’humanité, sans parler de l’esclavage qui y est encore pratiqué par endroits ou encore les nombreux cas d’abus de pouvoir de toutes sortes et tout cela souvent sous couvert des autorités légales. Pour résumer, on peut simplement dire que la Terre frappe la ou ça lui fait le plus mal. Si je vous explique tout cela c’est par ce que j’aimerais que les gens ici prennent conscience de la situation, du fait qu’ici en Europe le « taux » énergétique est déjà plus élevé que dans le reste du monde. C’est aussi pour cette raison qu’automatiquement ceux qui ne désirent pas suivre cette voie, cherchent automatiquement à s’expatrier ailleurs, qu’ils en soient conscients ou non. C’est ce que j’appelle le « Karma du pays », chaque pays ayant son Karma il est inconsciemment attractif pour ceux ayant un Karma similaire.

Une petite note sur le Japon au passage. Comme je viens de l’expliquer chaque pays a son propre Karma, or celui du Japon est l’un des deux plus lourd qui soient au monde ; si on regarde l’histoire du Japon, leurs moeurs du passé et même certaines d’aujourd’hui, on se rends tout de suite compte que ce n’est pas une petite histoire et qu’elle n’est pas du genre à raconter aux enfants le soir avant de s’endormir. Le 2nd pays ou plutôt peuple en l’occurrence ayant un Karma aussi lourd est le peuple Juif, qui cependant est aussi le premier peuple a avoir montré à l’humanité entière, qu’il est possible de se séparer, de vivre ailleurs dans un autre pays, un autre continent mais sans pour autant perdre son identité, ni sa culture. C’est très important pour nous tous car au bout du compte dans l’avenir c’est ce qu’est la destinée de la Terre et l’humanité entière. Il n’y a aucune importance que moi, en tant que bulgare, j’habite en Amérique, en France ou en Australie, je connais mon peuple et ses traditions, l’important ici est quel genre de personne je suis, et non quelle nationalité je possède.



Kein Kommentar

Zurück zum Seiteninhalt | Zurück zum Hauptmenü